Argumenter une demande de dérogation

lundi 10 février 2014

Si votre enfant dépend d’une autre école, mais que vous avez de bonnes raisons de vouloir l’inscrire à l’école Le Corbusier, vous pouvez demander une dérogation.

Vous devrez rédiger une lettre au service éducatif de la mairie. Les critères d’attribution d’une dérogation sont précis, la directrice de l’école ne manque jamais de le dire aux parents qui la contactent pour ce type de demande.

Et pourtant, de nombreuses familles ont vu leur demande refusée. Dans bien des cas, ces familles n’ont pas compris que certains arguments qu’elles présentent à la mairie provoquent immédiatement un refus.

Faites le point sur vos arguments :

1. « Pour cette année, je voudrais inscrire mon enfant au Corbu, mais l’année prochaine il retournera dans l’école prévue par la carte scolaire. »

REFUSÉ : La dérogation doit s’inscrire dans une démarche de long terme. Cela ne peut pas être un mode de garde temporaire.

2. « Les classes de l’école prévue par la carte scolaire sont trop chargées. Je veux participer à mon niveau à la résolution de ce problème. »

REFUSÉ : La ville ne peut pas accepter cet argument : c’est elle qui est en charge de la répartition des effectifs et de la carte scolaire. Elle ne peut pas donner raison à un parent qui demande ouvertement une autre répartition.

3. « J’habite loin de l’école Le Corbusier, mais je suis prêt à faire un effort de trajet tous les matins pour que mon enfant y soit scolarisé. »

REFUSÉ : Les parents n’ont pas le choix de l’école de leur enfant. C’est la carte scolaire qui décide. Il est certes possible d’obtenir une dérogation, mais pour d’autres raisons que celle-ci (voir la suite).

4. « Notre lieu d’habitation est plus proche de l’école Le Corbusier que de l’école prévue par la carte scolaire. »

ACCEPTÉ : C’est un argument qui pèse beaucoup dans l’obtention d’une dérogation. Pour connaître la distance de chez vous à l’école Le Corbusier, vous pouvez par exemple utiliser Google Maps.

5. « Notre lieu de travail est proche de l’école Le Corbusier. Il est très pratique pour nous d’emmener notre enfant au Corbusier le matin, et de le récupérer là le soir. »

ACCEPTÉ : Les contraintes de travail sont évidemment très bien entendues et prises en compte par la mairie.

6. « Nous avons pris contact avec une assistante maternelle qui accueille en péri- scolaire plusieurs enfants de l’école Le Corbusier. Nous pensons faire appel ponctuellement ou régulièrement à ses services. »

ACCEPTÉ : Si une assistante maternelle prend en charge votre enfant, et qu’elle réside dans le quartier de l’école du Corbusier, mentionnez son nom et ses coordonnées dans votre demande de dérogation, et vous aurez toutes les chances d’être entendu.

7. « Nous nous arrangeons avec des amis dont les enfants sont scolarisés au Corbusier, pour prendre en charge notre enfant en péri-scolaire. Eventuellement, l’amener le matin ou venir le chercher le soir. Nous organisons un pédibus avec d’autres parents pour nos enfants. »

ACCEPTÉ (?) : Cet argument, avancé par la directrice de l’école, pourrait fonctionner, mais nous n’avons pas encore connaissance de parents l’ayant fait valoir.

Agir pour le maintien de l’école Le Corbusier

Bienvenue sur le site du collectif de défense de l’Ecole maternelle Le Corbusier de la Maison Radieuse (Rezé, Loire Atlantique).
Des habitants du Corbu et des quartiers alentours, parents d’élèves de l’école, l’Association des Habitants de la Maison Radieuse, la Fédération Européenne des Associations d’Habitants des Unités d’Habitation Le Corbusier et des personnes sensibles au maintien d’un service public de qualité, constituent ce collectif.
Notre objectif est de maintenir ouverte une école menacée de fermeture depuis 2012.
Soutenez-nous, découvrez l’école, obtenez des informations pour y inscrire votre enfant, signez la pétition en ligne, découvrez l’actualité du collectif.

 [1]

Notes

[1Les photos du site sont publiées avec l’aimable autorisation de la Fondation Le Corbusier - © Tous documents photographiques FLC/ADAG Paris 2014